Patrick TAILLANDIER

De MIAT INRA
Aller à : navigation, rechercher
patrick.taillandier[at]inra.fr
Tél.: 33 (0)5 61 28 57 15

Portrait INRA : http://jobs.inra.fr/Nos-metiers/Portraits/Patrick-Taillandier

 
 
Plateforme GAMA : http://www.gama-platform.org

RTENOTITLE


Biographie

J'ai obtenu en 2005 un diplôme d'ingénieur en informatique (CPE Lyon) ainsi qu'un Master en Intelligence Artificielle (Université Lyon 1). J'ai ensuite poursuivi en doctorat que j'ai soutenu en décembre 2008 à l'Université Paris-Est (Laboratoire COGIT, IGN). Après avoir travaillé en post-doc deux ans au Vietnam avec l'IRD (UMI UMMISCO) et un an à Toulouse dans l'équipe SMAC (Uinversité Toulouse 1), j'ai été recruté comme Maître de Conférences en Géographie à l'Université de Rouen (UMR IDEES) avec une chaire d'excellence du CNRS. J'ai enfin rejoint en octobre 2016 l'équipe MIAT de l'INRA en tant que Chercheur. J'ai soutenu en juin 2019 mon Habilitation à Diriger des Recherches.

Activités de recherche

Ces dernières années témoignent d’un grand essor dans l’utilisationde la modélisation à base d’agents pour l’étude des systèmes complexes socio-environnementaux. Cette approche, qui consiste à représenter explicitement les entités composant le système étudié sous la forme d’un ensemble d’entités informatiques autonomes en interaction appelées agent, connaît aujourd’hui un grand succès dans de nombreux domaines tels que l’agronomie, l’écologie, la cartographie ou la géographie.

Un modèle à base d’agents permet de tester des hypothèses et d'analyser sous un angle original les systèmes étudiés. Il peut également être utilisé comme un laboratoire virtuel pour tester différent scénarios. Ces modèles ouvrent de nombreuses perspectives tant pour la recherche fondamentale que pour la mise en place de politiques publiques. Toutefois, l'utilisation de l’approche agent requiert de posséder des compétences solides en programmation et en intelligence artificielle, en particulier lorsqu'il s'agit de modéliser et simuler des systèmes complexes intégrant des aspects environnementaux et sociaux. Des compétences que de nombreux écologues et agronomes ne possèdent pas. La plupart des modèles sont ainsi encore développés par des informaticiens et non directement par des experts du domaine, ce qui ralentit la diffusion de cette approche et la transmission des connaissances aux acteurs territoriaux. Mes travaux cherchent à répondre à ce problème en portant sur l’aide à la conception et à l’exploitation de modèles à base d’agents. Ils prennent pour cadre la plateforme GAMA, dont je suis l’un des développeurs les plus actifs. Cette plateforme open-source, qui est développée depuis 2008 par un consortium d’équipes de recherche (UMI UMMISCO, UMR IDEES, UMR IRIT, TAO Team, DREAM, MSI…), est dédiée à la définition et à la simulation de modèles à base d’agents et connait aujourd’hui un succès de plus en plus grand. 

Projets de recherche

Projet ACTEUR (2014-2019): porteur du projet 

L’utilisation de modèles à base d’agents pour l’étude des systèmes urbains connait un grand essor depuis vingt ans. Des modèles récents ont proposé d’intégrer des agents cognitifs,i.e.des agents capables de raisonnement complexe, afin d’améliorer le réalisme des simulations. Néanmoins, développer de tels modèles requiert d’avoir des compétences élevées en programmation et en intelligence artificielle. L’objectif du projet ACTEUR (Agents Cognitifs Territorialisés pour l’Etude des dynamiques Urbaines et des Risques) est d’intégrer dans la plate-forme GAMA des outils pour aider les modélisateurs à définir des agents cognitifs au travers d’un langage graphique. Ces outils ont aussi pour ambition de servir de support de discussion entre acteurs (modélisation participative). Les outils seront utilisés dans deux études de cas portant sur l’évolution urbaine de l’Ile de La Réunion et l’adaptation au risque industriel à Rouen.

Financement: projet financé par l’ANR

Projet IMEA (2014-2017) : porteur du projet 

Le projet porte sur le couplage entre modèles à base d'équations et modèles à base d’agents. Il se place dans le cadre d’une collaboration entre IDEES et l’Institut Polytechnique de Hanoi (département de mathématiques).

Financement: projet PICS CNRS

Bibliothèque de modèles pour l’étude de la Normandie (2013-2014) porteur du projet

Le projet porte sur l’élaboration d’une bibliothèque de modèles spatiaux lies à la Normandie et visant à répondre à des problématiques territoriales se posant au niveau régional.

Financement: projet régional financé par le GRR

Projet Gen* (2013-2017) : responsable scientifique pour l’UMR IDEES

Ce projet s’intéresse à la génération de populations synthétiques spatialisées et socialement structurées pour la simulation.

Porteur du projet: Alexis Drogoul (UMI UMMISCO, IRD)

Financement: projet financé par l’ANR

Projet TIP TOP (2016-2020) : responsable scientifique pour l’UMR IDEES

Ce projet s’intéresse à la modélisation et simulation des flux diffus agricoles dans les bassins versants et leur contrôle par des pratiques agro-écologiques.

Porteur du projet: Dominique Trévisan (UMR CARRTEL, INRA)

Financement: projet financé sur le programme « Pour et Sur le Développement Régional »

Projet ARCHIVES (2015-2018) : responsable scientifique pour l’UMR IDEES 

Le but du projet ARCHIVES est de proposer une méthodologie d’analyse et de reconstruction des catastrophes historiques, depuis l'analyse automatisée de documents jusqu’à la conception de modèles informatiques géo-historiques réalistes, dans lesquels les utilisateurs peuvent suivre ce qui s'est produit, mais aussi explorer ce qui aurait pu se produire dans des scénarios hypothétiques.

Porteur du projet: Alexis Drogoul (UMI UMMISCO, IRD)

Financement: projet financé par l’USTH (Hanoi)

Projet PRESAGE (2012-2013) : responsable scientifique pour l’UMR IDEES

Ce projet s’intéresse à la modélisation de l’évolution des ressources en eau. Le rôle de l’UMR IDEES a été de simuler, à l’aide d’automates cellulaires, les dynamiques spatiales et temporelles de l’occupation des sols à l’horizon 2050 sur un territoire compris dans le triangle Aix en Provence – Manosque et Cavaillon.

Financement: contrat avec EDF

Projet GeObs (2013-2016): participant

Ce projet propose une approche d’étude multidisciplinaire de l’un des plus importants phénomènes archéologiques dans la préhistoire récente : l’exploitation de l’obsidienne en Anatolie pour la fabrique d’outils et d’objets de prestige et sa diffusion spatiale au travers d’un réseau de communautés dans tout le Proche-Orient.

Porteur du projet: Damase Mouralis (UMR IDEES)

Financement: projet financé par l’ANR

Projet AEDES (2010-2014): participant

Ce projet s’intéresse à l’étude par la simulation à base d’agents de l’émergence et de la diffusion de la dengue en milieu urbain. Il prend pour terrains d’étude la ville de Delhi et la ville de Bangkok.

Porteur du projet: Richard Paul (Institut Pasteur)

Financement: projet financé par l’ANR

Projet 3-Worlds (2008-2011) : participant

L’objectif de ce projet est de promouvoir la simulation numérique en écologie en proposant aux utilisateurs une plate-forme simple d’accès et permettant le calcul intensif.

Porteur du projet: Jacques Gignoux (ENS)

Financement: projet financé par l’ANR

Projet MOSAIIC (2009-2015) : participant

L’objectif de ce projet de modéliser les flux de circulation à l’échelle de l’agglomération urbaine de Rouen et de simuler les effets de différents scénarios d’accidents technologiques sur les comportements de mobilité́.

Porteur du projet: Eric Daudé (UMR IDEES)

Financement: projet régional financé par le GRR

Projet MAELIA (2009-2012) : participant

L’objectif de ce projet est de modéliser à l’aide d’un modèle à base d’agents les impacts socio-environnementaux des normes de gestion et de gouvernance de ressources naturelles renouvelables (en particulier de l’eau) et de l’environnement.

Porteur du projet: Pierre Mazzega (LMTG)

Financement: projet financé par le RTRA STAE

Encadrement de thèses

  • Truong Chi Quang (financement PDI, Paris VI, 2012-2016) : "Integrating cognitive models of human decision-making in agent-based models : an application to land use planning under climate change in the Mekong river delta ". Directeurs de thèse : Alexis Drogoul (DR IRD), Vo Quang Minh (Professeur, Université de Can Tho), Co-encadrement: Benoit Gaudou (MCF, IRIT) et Patrick Taillandier.
  • Mathieu Bourgais (2015-2018): "Vers une démocratisation des agents cognitifs dans la simulation sociale". Directeur de thèse: Laurent Vercouter (Professeur, INSA de Rouen), Co-encadrement : Patrick Taillandier

Publications et communications 

Voir page google scholar :  https://scholar.google.fr/citations?user=Z_lxQLEAAAAJ&hl=fr

Rapports diplômants:

Taillandier, P.(2019), ‘Vers une meilleure intégration des dimensions spatiales, comportementales et participatives en simulation à base d'agents’, Habilitation à diriger des recherches (HDR) de l'Université Toulouse 1, MIAT, INRA, document : http://publications.ut-capitole.fr/32596/, présentation : https://www.youtube.com/watch?v=2CF5phhah1E&t=542s 

Taillandier, P.(2008), ‘Révision automatique des connaissances guidant l’exploration informée d’arbres d’états. Application au contexte de la généralisation de données géographiques’, Thèse de l’université Paris-Est, laboratoire COGIT. Disponible sur le site web de la recherche à l’IGN :http://recherche.ign.fr/labos/cogit/pdf/THESES/TAILLANDIER/TheseTaillandier.pdf

 

Génotoul BioInfo
Équipe RECORD
IMABS
Outils personnels